Friday, March 12, 2010

Into your arms, Patna

Sur le chemin qui conduit au temple en face de la gare de Patna, j'apprends la phrase: "Mujhe Gale laga lo?" (" Can you take me into your arms?").
Un peu intimidée,  à l'entrée du temple, par l'image de Rama enlaçant Hanuman,je tente de m'isoler des étudiants qui m'accompagnent..
Pas à pas je me dirige vers une vieille femme, un enfant, des étudiants, des hommes vendant les fleurs pour la puja,un couple de jeune mariés,... et ainsi nous montons jusqu'au dernier étage du temple où sont célébrés trois mariages...
Je reste étonnée des bras qui se sont ouverts ce matin là dans le temple...


Quelques jours plus tard,  j'emmène photos et textes pour les afficher dans la gare.
Le chef de gare reconnaît que le projet est intéressant mais il ne peut le permettre sans autorisation écrite des autorités supérieures. Avec Minni nous nous rendons donc à quelques mètres de l'entrée de la gare. Un endroit un peu "isolé"... en apparence...


En moins de 5 minutes, de nombreux indiens ( tous des hommes si je me souviens bien) débarquent pour demander de quoi il s'agit. Certains sont choqués de la photo avec l'enfant à Shantiniketan, pensent que je travaille pour une ong, pour unicef, ou que je fais cela pour de l'argent... Un étudiant demande quel message je veux faire passer,... Incapable de suivre la situation, j'essaie de me garder un petit espace pour terminer l'affichage.. Minni se charge de répondre aux questions. Je n'avais pas mesurer l'ampleur des malentendus possibles, des questions que cela susciterait... Et qui me permettent d'avancer...
Me reste par ailleurs l'image d'un vieil homme tentant de déchiffrer en anglais l'histoire du chauffeur de taxi à Kolkata.

Quelques heures plus tard, les traces d'Into your arms sont affichées, avec "les moyens du bord", sur les colonnes du collège où nous avons séjourné.
Autre lieu, autre moment, autre version d'un même projet.


No comments:

Post a Comment